Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mouvement Démocrate Haute-Savoie, bienvenue ! - Page 5

  • LA HAUTE-SAVOIE GARDE UN CENTRISTE AU SÉNAT

    photo.jpgEn effet, Loïc HERVÉ, Maire de Marnaz, remplace Jean-Paul AMOUDRY (au terme de 19 ans de mandat) en obtenant 358 voix, alors que Jean-Claude CARLE, vice-Président sortant du Sénat, UMP, recueille 558 voix et Cyril PELLEVAT, UMP également, 408 voix. Il faut savoir que, dans notre département, les grands électeurs étaient au nombre de 1905. 

     

    Jean-Claude CARLE, candidat officiel de l'UMP, a sans doute bénéficié de la prime au sortant.

    Par contre, alors que le PS se divisait ce qui fait que Sylvie GILLET de THOREY n'est arrivée qu'en 4ème position avec 234 voix, nous constatons que l'élection de Loïc HERVÉ est avant tout due au fait que les Centristes ne se sont pas divisés.

     

    À la suite de l'accord UDI-MoDem mis en place pour les Européennes qui a permis l'élection de la Députée MoDem Sylvie GOULARD, nous, MoDem de Haute-Savoie avions décidé de poursuivre dans cette voie et cette fois, juste retour des choses, c'est un UDI qui est élu, au Sénat.

     

    Rappelons que le mode électoral était changé avec l'instauration de la proportionnelle mais on peut constater que la multiplication des listes a, en fait, servi à contourner cette nouveauté et, en même temps, servi en quelque sorte à contourner l'obligation de parité...

     

                                                                                         J-Ch Vandenabeele

                                                                                         Président du MoDem 74

    Crédit photo (ci-dessous) : le Dauphiné LibéréLes nouveaux sénateurs de Haute Savoie, Jean-Claude Carle, Loïc Hervé, Cyril Pellevat. Photo Le DL/L.F.

  • De retour de Guidel 2014

    Du 19 au 21 septembre se tenait à Guidel, dans le Morbihan, la rentrée politique de notre mouvement. Nous avons vécu un moment formidable et intense, avec des débats remarquables et enrichissants.

    Nous vous invitons à revivre la séance de clôture de cet événement :
    Discours de clôture de Marielle de Sarnez
    Discours de clôture de François Bayrou

    Merci à vous tous d'avoir été si nombreux à Guidel. La mobilisation a fait de notre université démocrate une très grande réussite. Merci également aux internautes : vous étiez près de 2500 à suivre cet évènement en direct sur notre webTV et nous vous en remercions très chaleureusement.

  • Note interne : retenez les dates des échéances pour l'élection interne au Mouvement Démocrate 74 !

    ÉLECTION DU PRÉSIDENT DÉPARTEMENTAL ET DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL

    18 octobre : lancement de l'appel à candidatures

    31 octobre : clôture du délai de dépôt des candidatures

    8 novembre : ouverture de la campagne par l'envoi des professions de foi et bulletins de vote

    Samedi 22 novembre : scrutin

    ------------------------------------------

    ÉLECTION DU COLLÈGE DES ADHÉRENTS AU CONSEIL NATIONAL

    Appel à candidature : semaine du 20 octobre

    Clôture des candidatures : 12 novembres 12h

    Vote : du 4 au 11 décembre 2014

     

    D'ici-là, rendez-vous à Guidel !

  • Notre université de rentrée,

    du vendredi 19 au dimanche 21 septembre à Guidel (Morbihan), sera un moment important et passionnant, en raison du thème que nous avons choisi et de la grande qualité des intervenants.

    Le sujet de ces trois journées, que nous avons voulues au cœur des attentes des Français, sera la question que tous les citoyens se posent aujourd’hui : « Comment reconstruire la France ? »

    Vous trouverez ci-dessous le programme de ces journées de réflexion qui seront aussi l’occasion d’échanges et de moments chaleureux.

    Inscrivez-vous ici pour nous permettre d’organiser votre accueil.

    Je vous dis mon amitié.

    François Bayrou

    ---

    Vendredi 19 septembre

    15h – 17h : ateliers

    18h : séance d’ouverture avec Marc Fesneau (secrétaire général du Mouvement Démocrate)

    18h15 : plénière « Fractures françaises » avec Laurent Davezies (professeur au CNAM et à l'université Paris-Est Créteil Val-de-Marne), Philippe Estèbe (professeur à l’IEP de Paris et à l’École des Ponts-et-Chaussées) et Jean-Pierre Rioux (historien)

    21h : plénière « Reconstruire la France », animée par nos vice-présidents (Marielle de Sarnez, Jacqueline Gourault, Nathalie Griesbeck, Jean Lassalle, Robert Rochefort, Jean-Marie Vanlerenberghe) avec la participation de Jean Arthuis, député européen, président de l’Alliance Centriste


    Samedi 20 septembre

    9h – 11h : ateliers

    11h : plénière « Démocratie, éthique, nouvelle République » avec Bastien François (professeur de droit public, directeur du département de science-politique à Paris I Panthéon-Sorbonne), Loïc Blondiaux (professeur de science-politique à Paris I Panthéon-Sorbonne), Michaël Foessel (titulaire de la chaire de philosophie de  Polytechnique), Michel Verpeaux (professeur de droit public à Paris I Panthéon-Sorbonne) et Nordine Nabili (journaliste, président du Bondy Blog)

    14h – 15h30 : ateliers

    15h30 : plénière « Croissance, emploi, compétitivité » avec Jean Pisani-Ferry (commissaire général à la stratégie et à la prospective), Jean-Marc Daniel (directeur de la revue Societal), Vincent Champain (co-président de l’Observatoire du long terme) et Jean-Hervé Lorenzi (président du Cercle des Economistes)

    17h30 – 19h30 : ateliers

    21h : plénière « Proche-Orient, quelles perspectives ? » avec Georges Malbrunot (journaliste, écrivain), Christian Chesnot (journaliste, écrivain), anciens otages en Irak, et Antoine Sfeir (directeur des Cahiers de l’Orient, écrivain)


    Dimanche 21 septembre

    10h30 : Intervention de Sandro Gozi, secrétaire d’Etat italien aux Affaires européennes

    11h : séance de clôture

    Intervention de Marielle de Sarnez, 1ère vice-présidente du Mouvement Démocrate

    Discours de François Bayrou, président du Mouvement Démocrate, maire de Pau

    ---

    Les inscriptions pour l'université de rentrée sont toujours ouvertes : rendez-vous sur notre site !

  • De retour de la réunion régionale de Ste Foy les Lyon

     

    Ce dimanche 31 août à Lyon, sous la houlette de Marc Fesneau, Secrétaire général du MoDem, les responsables et militants de Rhône-Alpes ont réfléchi à la réforme territoriale qui préoccupe actuellement le personnel politique français et nos compatriotes qui cherchent à mieux comprendre le bien-fondé de cette réforme.

    ---->  Quelques questions se posent, par exemple :

     

     

     

    2014-08-31 Ste Foy photo.jpg

    ° Quelles sont les nouvelles compétences à transférer aux régions (agrandies ou pas) du fait de la disparition progr

    ammée des Conseils généraux : voiries, collèges, etc.

     

      ° À quoi servent les départements en particulier ruraux ou comment positionner les départements urbains par rapport aux nouvelles métropoles ?

     

      ° Les nouveaux seuils pour les Intercommunalités (qui doivent passer de 5.000 habitants à 20.000 habitants) sont-ils les bons, les situations étant très différentes d'une région à l'autre (le problème des vallées chez nous par ex). Ne pas oublier de prendre en compte les problèmes de périmètre, de maillage ou de gouvernance.

     

      ° Comment les collectivités vont-elles digérer les 11 milliards d'économies à faire sur 3 ans étant donné que les dépenses de fonctionnement sont souvent difficilement compressibles en ce temps assez court, même en mutualisant les personnels. Ce sont forcément les  dépenses d'investissement qui devraient diminuer avec toutes les conséquences prévisibles. Cependant, il va falloir faire des économies...

     

      ° En même temps, il ne faut pas que l'État délaisse trop ses fonctions régaliennes ou ses fonctions de régulation (positive plutôt que négative d'ailleurs) sous peine de déficits, de solidarité en particulier.      

     

     Chacun s'appuie sur son expérience d'élu local pour étayer son discours, Marc Fesneau le premier.

     

    Pour clôturer la séance, le Secrétaire général, en réponse aux nombreuses questions sur la situation politique actuellement perturbée (pour ne pas dire très perturbée), travaille à repréciser la place du MoDem sur l'échiquier politique, en fonction des échéances en cours ou à venir ou éventuellement à venir.

    ---->  Prochain rendez-vous :
    l'Université de rentrée de Guidel (Morbihan) du 19 au 21 septembre avec François Bayrou.

     

                                                                                                                                        JCV

     

  • Après la démission du Gouvernement,

    si vous tendez l'oreille, c'est la classe politique dans son ensemble qui émet toujours le même bruit de fond devenu insupportable pour les uns, inaudible pour les autres.

    Pendant ce temps-là...
    Les résistants autonomes surveillent leurs carnets de commandes et trésoreries, les salariés s'inquiètent pour leur avenir, les retraités se débrouillent et les jeunes devraient espérer des lendemains meilleurs en cette période de rentrée.
    Ces prochaines heures seront annoncés les nouveaux chiffres du chômage et il sera rappelé à tous que la paix sociale est très puissamment achetée.

     

    Le Peuple de France oscille entre souffrance et insensibilité.
    Se lever le matin pour aller travailler, respecter l'humain, s'engager, ne sont plus des actes anodins.
    Ils peuvent coûter cher, assimilés à de la révolte ou de l'indiscipline !

     

    Vous aussi êtes aussi impatients d'entendre les noms des prochains ministres qu'un souffle dans un violon ?
    Seul un Gouvernement d'Union Nationale pourrait nous sortir de l'impasse en axant son travail sur quelques orientations essentielles. Rassembler les forces vives, sortir du camp contre camp et des guerres "intra-camps"...

     

    Rémission ou aggravation ?

     

    AP